Eaux douces

Deux nappes d’eau douce sont exploitées essentiellement pour la production d’eau potable et/ou l’irrigation :

La nappe de Machecoul a une qualité fortement dégradée en raison de concentrations importantes en nitrates et phytosanitaires. De ce fait, l’objectif d’atteinte du bon état des eaux pour cette nappe dans le cadre de la Directive Cadre sur l’Eau a été reporté à 2027.

  • Les études préalables à la délimitation des périmètres de protection des captages sont en cours.
  • Le captage de Machecoul a été classé « captage prioritaire Grenelle » en 2009. Dans ce cadre, un plan d’actions pour améliorer la qualité de l’eau doit être élaboré.

La nappe de la Vérie.

  • Les captages d’eau potable de la Vérie font l’objet d’un arrêté préfectoral fixant le périmètre de protection des captages, les dispositions visant leur protection et les conditions de leur exploitation (arrêté du 21/11/2011).
  • La qualité de l’eau de la nappe est satisfaisante. Le principal risque d’évolution de la qualité de l’eau est lié à la proximité d’eau saumâtre sous le Marais Breton.

Les résultats des analyses d’eau souterraine sont consultables sur le portail national d’accès aux données sur les eaux souterraines : http://www.ades.eaufrance.fr/


Lettre d'informations