Le réseau européen

Pour assurer la préservation de milieux et d’espèces rares ou menacés au niveau européen, l’Union Européenne a souhaité la constitution d’un réseau écologique européen cohérent de zones de conservation, dénommé Natura2000.

Le réseau s’appuie sur deux Directives européennes :

  • la Directive « Oiseaux », votée en en 1979,  relative à la protection des oiseaux sauvages et des milieux dont ils dépendent,
  • la Directive « Habitats », votée en 1992,  relative à la conservation et/ou la restauration des habitats naturels européens.

Ces Directives établissent une liste des espèces d’oiseaux, des habitats naturels et des espèces animales (autres que les oiseaux) et végétales pour lesquels les Etats membres doivent désigner des sites sur leur territoire afin de les conserver.

 Les sites sont appelés « Zones de Protection Spéciale (ZPS) » quand ils sont désignés au titre de la Directive « Oiseaux »et « Zones Spéciales de Conservation »(ZSC) quand ils sont désignés au titre de la Directive « Habitats ».

L’ensemble des ZSC et des ZPS constitue, au niveau européen, le réseau cohérent baptisé « Natura2000 ».

Avec près de 27 300 sites terrestres et marins et 104 millions d’hectares soit 18% du territoire de l’Union Européenne, il s’agit du plus vaste maillage de sites protégés au monde.

A noter

L’objectif n’est pas de créer des « sanctuaires de nature » avec un règlement fixant des interdictions et où toute activité humaine serait proscrite.

Au contraire, l’originalité des Directives est de chercher à assurer le maintien de la biodiversité tout en respectant les nécessités économiques, sociales et culturelles, ainsi que les particularités régionales et locales.

 Le réseau Natura2000 en Europe

 


Lettre d'informations