Milieu dunaire et forestier

De la dune boisée à la dune embryonnaire, des habitats protégés se succèdent. La dune de la Tresson à La Guérinière et la dune des Becs à Saint Hilaire de Riez comptent parmi les espaces dunaires les plus remarquables de notre site Natura2000.

 

  • la dune boisée : issue des boisements artificiels des dunes au 19ème siècle sur l’île de Noirmoutier et les Pays de Monts, elles sont aujourd’hui préservées. De nombreux oiseaux nichent en forêt (Herons et Aigrettes, Engoulevent d’Europe).
  • la dune grise : que l’on retrouve après la dune boisée, est très rare à l’échelle de l’Europe, la dune grise ou dune fixée abrite de nombreuses plantes patrimoniales notamment Omphalodes littoralis.
  • la dune blanche et la dune embryonnaire : elles sont très fragiles et jouent un rôle fort de protection face aux grandes marées. On y retrouve l’Oyat.

En milieu dunaire il n’est pas rare de rencontrer des mares intradunales. Au printemps elles sont le lieu de reproduction de nombreux Amphibiens dont le très rare Pélobate cultripède.

  • l’habitat des laisse de mer et les plages : la décomposition des algues en haut de plage fournit le substrat nécessaire au développement de plantes caractéristiques (Arroche des sables, Soude épineuse, Roquette de mer) qui constituent l’habitat des laisses de mer. Cet habitat est fondamental pour l’écosystème dunaire car il permet de stocker le sable indispensable au maintien de la dune. Le Gravelot à collier interrompu l’a choisi comme site privilégié pour nicher.

Les principaux enjeux du milieu dunaire sont :

– Préserver le milieu dunaire tout en continuant l’accueil du public

– Encourager les communes à nettoyer manuellement leurs plages pour préserver les algues, source de vie

– Sensibiliser le grand public à la fragilité des milieux dunaires


Lettre d'informations