Alternatives au désherbage

Pour les particuliersPlaquette de la CREPEPP

La CREPEPP (Cellule Régionale d’Etude de la Pollution des Eaux par les Produits Phytosanitaires) a réalisé une brochure à l’attention des particuliers pour les alerter sur les dangers liés à l’utilisation des pesticides et pour donner quelques techniques alternatives au désherbage chimique.

Pour télécharger cette brochure : cliquez ici

Pour les collectivités

Plusieurs outils sont à disposition des collectivités qui souhaitent optimiser le désherbage sur leur territoire, avec pour objectif de limiter l’utilisation de produits chimiques (phytosanitaires).

Une journée de sensibilisation a été organisée en mai 2011 sur cette thématique et vous trouverez ci-dessous des informations sur ces outils, issues de cette journée :

Le plan de désherbage communal

Présentation

Le plan de désherbage communal est une étude s’adressant aux collectivités et dontDémonstration de désherbage thermique l’objectif est de réduire l’utilisation des produits phytosanitaires dans le but de préserver notre environnement.

Pour cela, il permet de mener à bien une réflexion sur les pratiques de désherbage de la collectivité, et de les faire évoluer en fonction du risque de transferts des produits vers les eaux. Ainsi, les zones à désherber sont identifiées et hiérarchisées en fonction du risque cité ci-dessus, et des méthodes de désherbages sont par conséquent définies pour chacune d’entre elles.

Le travail réalisé se résume ainsi :

  • Inventaire des pratiques de la commune,
  • Définition des objectifs d’entretiens,
  • Classement des zones à désherber par niveau de risque (Les surfaces à risque élevé étant les surfaces imperméables et/ou à proximité d’un point d’eau),
  • Choix des méthodes alternatives d’entretien par zone.

L’objectif du plan de désherbage est le « zéro pesticide » sur les zones considérées à risque vis-à-vis du transfert des molécules vers les eaux.

L’étude comprend également un volet communication afin de sensibiliser la population et expliquer la démarche engagée sur la commune.

Pour plus d’informations

Pour plus d’informations sur le plan de désherbage communal : cliquez ici

Document utile

Pour télécharger un exemple de cahier des charges pour l’élaboration d’un plan de désherbage communal : cliquez ici

Le plan de gestion différenciée

Présentation

La gestion différenciée correspond au principe du développement durable appliqué aux espaces communaux. On retrouve trois grandes composantes : économique, socio-culturelle et écologique. Certaines communes intègrent une composante paysage.

Une commune qui souhaite s’engager dans ce type de démarche définira son niveau d’engagement et se définira des objectifs.

Plusieurs objectifs peuvent être définis suivant les cas : tendre vers le « zéro phytosanitaires », l’économie d’eau, ne pas augmenter les effectifs d’agents d’entretien, maintenir le budget d’entretien, satisfaire les demandes des riverains de nature, d’espaces de détente sains …

Une fois l’engagement de la commune défini, le recensement des espaces et la définition de caractéristique peut être réalisé.

Ce type de travail est organisé de sorte qu’il soit mis à jour régulièrement pour correspondre à une demande qui évolue.

Pour plus d’informations

Pour en savoir plus sur le plan de gestion différenciée : cliquez ici

Les possibilités de financement (non exhaustif)

Le Conseil Régional des Pays de la Loire

L’Agence de l’Eau

Réglementations départementales

Loire-Atlantique : annexe 1 de l’arrêté préfectoral n° 2207/BE/026 du 9 février 2007

Vendée : annexe 1 de l’arrêté préfectoral n° 10-DDTM-SER-022 du 17 mars 2010


Lettre d'informations