Mot du président

L’Association pour le Développement du Bassin Versant de la Baie de Bourgneuf poursuit ses missions d’accompagnement et d’assistance technique auprès des acteurs du territoire dans un objectif commun d’amélioration de la qualité des eaux et de préservation des milieux naturels.

La démarche enclenchée depuis plusieurs années est positive. Tous les acteurs et en particulier les collectivités œuvrent pour préserver la qualité de vie, véritable atout de notre territoire.

A ce titre, il est essentiel de souligner l’implication des élus dans l’ensemble des actions au service de ces enjeux majeurs pour notre territoire.

La légitimité de notre action suppose l’efficacité environnementale et notre capacité à l’évaluer est à cet égard essentiel ; c’est un enjeu pour aujourd’hui et pour demain. Pour aujourd’hui, ce fut l’évaluation en 2014 de nos actions contractuelles dans le cadre du Contrat territorial avec l’Agence de l’Eau Loire-Bretagne, du Contrat Régional de Bassin Versant avec le Conseil Régional des Pays de la Loire et des Mesures Agri-Environnementales (MAE). Mesurer les effets de notre intervention et des politiques publiques engagées est complexe car notre territoire est en perpétuelle mutation et ne dispose pas d’un état zéro.

Toutefois, avec notre Observatoire de l’eau, on peut noter que la qualité des eaux superficielles pour certains paramètres semble être stabilisée et ce malgré l’augmentation des pressions notamment anthropiques. Les résultats sont beaucoup plus nuancés pour la bactériologie et les pesticides. De ce constat mitigé, il nous appartient de réorienter les politiques à venir. Cela passera par la fédération des acteurs autour de ces enjeux et la question délicate de l’évolution de la structuration des maîtrises d’ouvrage sur notre territoire.

Les documents stratégiques (SCOT, SAGE, futur SDAGE 2015-2020, …), les évolutions réglementaires (loi GEMAPI …), la nouvelle programmation agro-environnementale (PAC, MAE),… sont des cadres en place ou à venir que les élus doivent analyser, mettre en cohérence, adapter aux enjeux du territoire et ensuite les décliner dans des outils opérationnels pertinents et cohérents.

Le regroupement des 41 communes au sein de l’Association est un atout pour assurer cette cohérence qui passe nécessairement par une efficacité et une pertinence dans l’action.

Je resterai particulièrement vigilant pour développer des actions aux services d’un développement durable de notre territoire et ce dans un cadre budgétaire maîtrisé.

Pour 2015, les axes de travail seront notamment la reconquête de la qualité bactériologique de la baie, la contractualisation via le projet agro-environnemental sur le site Natura 2000 (MAE), les contrats Natura 2000, les contrats EAU sur les pollutions diffuses et les milieux aquatiques,… et enfin la structuration cohérente et partagée du bassin versant de la baie de Bourgneuf.

Vous trouverez dans ce rapport d’activités une synthèse des principales actions engagées par l’Association au cours de l’année 2014. Et j’en profite pour remercier l’ensemble des élus des 41 communes adhérentes de l’Association pour leur confiance et leur engagement ainsi que leurs techniciens et surtout les salariés de l’Association qui font un travail en tous points remarquables.

Noël FAUCHER


Lettre d'informations